Surveillance de la qualité de l'air
Franche-Comté

Surveillance des métaux toxiques particulaires sur le site d’Exincourt, proche de Montbéliard (25)

(14/03/2017)

Pays de Montbéliard Agglomération est équipée depuis 1988 d’une unité d’incinération pour traiter et éliminer ses ordures ménagères (UIOM). L’usine comprend 2 lignes d’incinération de capacité nominale pour chacune d’elle de 4 tonnes de déchets par heure, soit une capacité annuelle de 56 000 tonnes de déchets. Elle est identifiée en tant qu’Installation Classée pour l’Environnement (ICPE) soumise à autorisation dans la rubrique « traitement et élimination des déchets non dangereux » (rubrique 38-21Z).

 

Dans le cadre de son arrêté du 19 avril 2005 modifié par l’arrêté du 20 juillet 2012, l’exploitant se doit d’évaluer l’impact des rejets atmosphériques de ce site sur l’environnement. Dans ce cadre, des mesures des retombées de métaux toxiques sont réalisées chaque année par l’entreprise BIOMONITOR, au niveau de différents sites. Le site « Exincourt », situé sur la commune du même nom, en zone à priori non influencée par les émissions de l’UIOM de Montbéliard, bien que géographiquement proche de la ville, est l’un de ces sites.

 

Dans le cadre de son contrat d’objectif avec Pays de Montbéliard Agglomération et de sa mission de surveillance régionale, ATMO Franche-Comté a donc réalisé en 2016 une campagne de mesure complémentaire, en parallèle des mesures effectuées par BIOMONITOR. L’objectif de cette étude était de confirmer les données collectées par le bureau d’étude, et de vérifier l’absence d’impact au niveau de ce site, en principe non influencé.

 

Le présent rapport dresse le bilan de cette campagne de mesure