Surveillance de la qualité de l'air
Franche-Comté

Surveiller le radon dans l'air intérieur et résoudre les problèmes liés : la fiche technique !

Le radon est un gaz radioactif naturellement produit à partir de l’uranium contenu dans les sols. Le radon est surtout présent dans les régions granitiques, volcaniques et uranifères (c’est-à-dire dont le sous-sol contient de l’uranium). En France, les plus fortes concentrations en radon sont observées en Auvergne, en Limousin, en Franche-Comté, en Corse ou encore en Bretagne.

 

Dans l’air ambiant, le radon se disperse facilement, et ne cause pas de dommages. Dans l’air intérieur, en revanche, il peut facilement s’infiltrer via le sous-sol des bâtiments, et s’accumuler à des niveaux pouvant être dangereux pour la santé. En France, le radon provoque chaque année entre 1200 et 2900 décès par cancer du poumon (source : IRSN).

De fait, le code de la santé publique impose aux propriétaires de lieux ouverts au public situé dans les 31 départements considérés comme « à risque », et incluant le Doubs, la Haute-Saône et les Territoires de Belfort, de réaliser des dépistages tous les 10 ans. Sont concernés les établissements scolaires, thermaux, pénitentiaires et médicosociaux avec fonction d’hébergement – hôpitaux, maisons de retraite. Par ailleurs, le code du travail oblige les employeurs à effectuer des mesures tous les cinq ans dans les lieux souterrains où interviennent certains professionnels : tunnels routiers et ferroviaires, les grottes d’intérêt scientifique ou touristique, etc.

 

Différentes méthodes existent pour mesurer le radon dans l’air ambiant, comme présenté la semaine passée dans la fiche technique dédiée. Nous vous proposons aujourd’hui de découvrir les modalités de la surveillance, au travers de notre nouvelle fiche technique : « Techniques de remédiation du radon ».

 

La fiche Techniques de Remédiation du radon

La fiche technique « Techniques de remédiation du radon » vient de sortir.

Cliquez sur l’image pour la télécharger !

 

Pour en savoir plus sur le radon :