Surveillance de la qualité de l'air
Franche-Comté

Actualités

Considéré comme « l’une des dix principales substances chimiques très préoccupantes pour la santé publique » par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), le mercure, comme ses composés, peut entraîner de graves problèmes de santé. Si depuis 1999 l’utilisation du mercure dans les dispositifs de mesure destinés au grand public fait déjà l’objet d’une restriction, ce sont désormais les usages professionnels et industriels qui sont visés, avec l’extension du champ d’application du règlement sur l'enregistrement, l'évaluation, l'autorisation et les restrictions des substances chimiques (REACH) publié le 20 septembre 2012.

Au terme de l' « année européenne de l’air », marquée par la classification de la pollution de l’air comme « cancérogène certain pour l’homme » par l’Organisation Mondiale de la Santé, 2014 a démarré avec l'annonce de nouvelles mesures en faveur de la qualité de l'air en Europe...

Pages