Surveillance de la qualité de l'air
Franche-Comté

Actualités

L’abeille est quotidiennement en contact avec l’eau, l’air et les végétaux. Très sensible à certains polluants, elle est considérée comme un très bon bioindicateur de polluants atmosphériques, radioactifs et phytosanitaires. Comment intégrer les abeilles dans la surveillance de l’environnement ? Quels sont leurs avantages ? Comment se passe une étude de bio-surveillance avec les abeilles ? Autant de questions qui trouveront réponse dans cette nouvelle « fiche technique » consacrée à la « bio-surveillance » par les abeilles.

Le Ministère de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer a publié fin octobre le bilan annuel national de la qualité de l’air pour 2015, établi avec la contribution du Laboratoire Central de Surveillance de la Qualité de l’Air (LCSQA) et de l’Institut National de l’Environnement industriel et des RISques (INERIS). L’occasion de faire un point sur la qualité de l’air en Franche-Comté vis-à-vis de la France…

L’Ambroisie à feuilles d’armoise est une plante envahissante, dont les pollens présentent un fort potentiel allergisant. Déjà très présente dans la région Rhône-Alpes, elle s’étend aujourd’hui aux autres départements et régions frontalières. Pour cette raison, ATMO Franche-Comté mène depuis 2008 une campagne ponctuelle de surveillance spécifique en Franche-Comté, dont la 4ème édition a eu lieu en 2016. En attendant la parution du rapport détaillé, voici les premiers résultats...

ATMO Franche-Comté surveille les pollens depuis une dizaine d’années sur la région. En attendant le bilan détaillé de la saison 2016, qui paraîtra prochainement, une infographie dévoile les chiffres clés de cette dernière édition en date.

Pages