Surveillance de la qualité de l'air
Franche-Comté

ATMO FC en vidéo

Le principe de la bio-surveillance est d'avoir recours à des organismes vivants pour indiquer la présence de polluants dans l'environnement. Depuis le début du mois de novembre, ATMO Franche-Comté expérimente la surveillance de la qualité de l'air au moyen de choux, répartis sur une dizaine de sites au niveau de Besançon. En effet, les choux, dotés d'une capacité à accumuler certains polluants de l'air, sont particulièrement intéressants pour en étudier les impacts sur les écosystèmes, et peuvent constituer un bon complément aux mesures "traditionnelles" de qualité de l'air.
Un reportage de France 3 Franche-Comté, diffusé le 09/11/16 dans le Journal 19/20.

Dans le cadre du Plan de Protection de l’Atmosphère de l’Aire Urbaine Belfort-Montbéliard-Héricourt-Delle, la DREAL Franche-Comté organisait, le 5 décembre 2014, un colloque sur le thème du chauffage au bois, qui réunissait professionnels et élus, mais aussi grand public, autour de nombreux intervenants.

A l'occasion du Conseil des Structures de la Communauté d'Agglomération du Grand Besançon, découvrez les grandes lignes des travaux d'ATMO Franche-Comté pour l'année 2013. L'association, qui est agréée pour la surveillance de l'environnement atmosphérique, revient notamment sur la création d'une station de mesures, la fin de la surveillance du chantier du Tram ainsi que la révision de l'ensemble de ses outils de communication.

A l'occasion du Conseil des Structures de la Communauté d'Agglomération du Grand Besançon, découvrez les grandes lignes des travaux d'ATMO Franche-Comté pour l'année 2012. L'association, qui est agréée pour la surveillance de l'environnement atmosphérique, revient notamment sur la surveillance du chantier du Tram.

Pages