Surveillance de la qualité de l'air
Franche-Comté

La campagne de suivi des pollens d’Ambroisie 2017 est lancée !

L’ambroisie à feuilles d’armoise est une plante envahissante originaire d'Amérique du Nord, dont les pollens présentent un fort potentiel allergisant. Déjà très présente dans la région Rhône-Alpes, elle s’étend aujourd’hui aux autres départements et régions frontalières. Pour cette raison, après plusieurs éditions en 2008, 2012, 2015, et 2016, la campagne de surveillance spécifique en Bourgogne-Franche-Comté est renouvelée en 2017 pour la troisième année consécutive.

 

L’ambroisie en quelques mots :

 

L’ambroisie à feuilles d’armoise (Ambrosia artemisiifolia L.) est une plante herbacée annuelle. Adoptant un port de buisson, elle possède une inflorescence constituée de petites fleurs verdâtres. Ses feuilles, d’un vert vif (intérieur et extérieur de la feuille), sont très découpées et n’ont pas d’odeur quand on les froisse avec les doigts. Sa tige est poilue, ramifiée et devient rougeâtre sur les plantes âgées. 

 

 Reconnaitre l'ambroisieLes signes distinctifs permettant d'identifier un plant d'ambroisie

 

Une plante hautement allergisante :

 

L’ambroisie est une plante invasive, originaire d’Amérique du Nord, dont le pollen est particulièrement allergisant. Quelques grains de pollen par mètre cube d’air suffisent pour que les symptômes apparaissent chez les personnes sensibles. Sa pollinisation s’étend du mois d’août jusqu’au début du mois d’octobre avec un maximum d’intensité en septembre.  

 

 

Les symptômes les plus courants sont de même nature que le rhume des foins. Ils prennent plusieurs formes :

 

  • RHINITE : nez qui pique, coule, éternuements
  • CONJONCTIVITE : les yeux sont rouges, gonflés, larmoyants et ils grattent
  • TRACHÉITE : toux sèche
  • ASTHME : difficulté à respirer, parfois très grave chez les personnes sensibles
  • URTICAIRE, ECZEMA : atteintes cutanées (rougeurs, boutons, démangeaisons) 

 

Les symptômes sont d'autant plus prononcés que le taux de pollen dans l'air est élevé. En cas de doute, ou si vous ressentez ces symptômes, consultez votre médecin allergologue !

 

 

En Bourgogne-Franche-Comté :

Très présente dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, l’ambroisie colonise de plus en plus le territoire national, en commençant par les régions limitrophes, notamment, la Nouvelle Aquitaine, la Bourgogne-Franche-Comté, le Centre-Val de Loire, l’Occitanie, la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur, les Pays-de-la-Loire.  

 

Carte ambroisie 2015

 

Carte de l’ambroisie en France métropolitaine en 2015 (Source : Comité parlementaire de suivi du risque ambroisie)

 

En Bourgogne-Franche-Comté, l’ambroisie connait plusieurs bassins d’implantation. On la retrouve ainsi beaucoup dans la région de Mâcon, limitrophe de la région Auvergne Rhône Alpes, et en plaine, dans le sud-Ouest du Jura et la basse vallée du Doubs. Cependant, c’est dans la région de Nevers que la plante demeure la plus implantée.

En 2016, plus de 1700 zones d’implantation avaient été recensées sur le seul territoire de la Franche-Comté.

 

Implantation des ambroisies en FC - 2016Implantation des ambroisies recensées au cours de l'année 2016

 

Surveillance pollinique :

En partenariat avec l’Agence Régionale de Santé (ARS), le Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA) et le Réseau d’Allergologie Franc-Comtois (RAFT), ATMO Bourgogne-Franche-Comté assure le suivi des pollens d’ambroisie dans l’atmosphère d’août à début octobre. En Bourgogne Franche-Comté, huit capteurs de pollens assurent le prélèvement des pollens. Ils sont localisés à Nevers, Mâcon, Chalon-sur-Saône, Dijon, Dole, Bletterans, Besançon, et Bart (à proximité de Montbéliard).

Sites de mesure

Huit sites de mesures assurent le suivi des pollens d'ambroisie en Bourgogne-Franche-Comté


Chaque semaine, les échantillons de pollens collectés sont analysés au microscope optique. Un comptage des pollens d’ambroisie est ainsi réalisé et les résultats sont diffusés via un bulletin d’information sur le site internet d’ATMO FC. Celui-ci permet d’informer le grand public de la présence de ce pollen dans l’atmosphère et d’avertir les personnes concernées des dépassements de seuils critiques. De plus, cette campagne permet d’étudier la progression annuelle du nombre de grains sur le territoire. 

 

 Identifier les pollens

Les signes distinctifs permettant d'identifier les grains de pollen d'ambroisie

 

Pour en savoir plus :