Surveillance de la qualité de l'air
Franche-Comté

recherche de sources

Dans quels cas mettre en œuvre une recherche de sources ?

La recherche de sources est mise en oeuvre en air intérieur dans le cas d'un franchissement des valeurs d'investigations complémentaires définies dans le décret n°2012-14 du 05 janvier 2012 afin d'identifier les causes de la présence de pollution (cf. valeurs réglementaires en air intérieur).

 

 

Comment les mesures se déroulent-elles ?

La recherche de sources de formaldéhyde ou de benzène en environnement intérieur se fait au moyen de préleveurs passifs spécifiques, mis au point par l’Ecole des Mines de Douai. Dans la pièce investiguée, 15 à 20 de ces préleveurs sont répartis sur l’ensemble des surfaces (plafond, sol et murs) et des pièces d’ameublement, de manière à piéger le formaldéhyde ou le benzène potentiellement émis. A l’issue de 6 heures d’exposition, chaque dispositif est fermé avec une capsule et conservé au congélateur avant analyse en différé au laboratoire.

 

 

Qu’apporte la recherche de sources ?

La mesure des émissions de formaldéhyde ou de benzène, pour l’ensemble des matériaux présents dans une salle investiguée, permet de quantifier et de hiérarchiser précisément les sources internes de polluants en mettant en évidence les matériaux les plus émetteurs. Les résultats de ce type d’étude ont vocation à permettre la définition d’actions visant à réduire les niveaux de concentration en formaldéhyde ou en benzène.

Ces préconisations, à l’attention des gestionnaires d’établissement, concernent généralement les modalités d'aération / ventilation des pièces, l’enlèvement de certains mobiliers ou le remplacement de certains éléments par des matériaux moins émissifs.

 

 

En savoir plus

Téléchargez notre fiche technique consacrée à l'identification des sources de pollution