Surveillance de la qualité de l'air
Franche-Comté

Recommandations sanitaires

La Loi sur l’Air et l’Utilisation Rationnelle de l’Energie du 30 décembre 1996 définit deux niveaux d’action en fonction des concentrations de polluants mesurés, l’objectif étant de limiter les effets de la pollution sur la santé humaine et sur l’environnement.

 

Lors des épisodes de pollution, on distingue :

  • Le niveau d’information et de recommandation : ATMO Franche-Comté, sous délégation du Préfet, informe la population et recommande d’adopter des comportements visant à limiter les émissions à l’origine de la pollution.
  • Le niveau d’alerte : les pouvoirs publics informent de la situation et prennent les mesures de restriction ou de suspension des activités polluantes.

 

Chacun de ces deux dispositifs s’applique à 4 polluants : ozone (O3), particules (PM10), dioxyde d’azote (NO2) et dioxyde de soufre (SO2). Les recommandations sanitaires associées émanent du Conseil Supérieur d’Hygiène Publique de France.  

 

 

Seuil d'information et de recommandation

Recommandations sanitaires

Ce seuil concerne les personnes sensibles (personnes âgées, jeunes enfants et personnes souffrant de pathologies respiratoires et/ou cardiaques). L’information diffusée recommande à ces personnes :

  • d’éviter toute activité sportive ou physique intense. Les activités physiques légères et les sorties de plein air demeurent cependant possibles
  • de veiller à ne pas aggraver les effets de cette pollution par d’autres facteurs irritants (usage de solvants sans protection appropriée, tabac…)
  • de respecter scrupuleusement ou d’adapter sur avis du médecin le traitement médical à visée respiratoire en cours…

 

Recommandations comportementales

Il est également recommandé à l’ensemble de la population d’adopter des comportements visant à limiter les émissions à l’origine de la pollution :

  • éviter l’usage de son véhicule personnel
  • remettre les déplacements non urgents à plus tard
  • utiliser les transports en commun ou pratiquer le covoiturage
  • réduire sa vitesse de 20 km/h sur les voies rapides du réseau routier
  • différer les activités industrielles, artisanales ou domestiques entraînant des émissions d’hydrocarbures
  • pour les émetteurs industriels, s’assurer du bon fonctionnement des dispositifs de dépoussiérage
  • éviter d’allumer des feux d’agrément (bois)…

 

 

Seuil d'alerte

Recommandations sanitaires

Ce seuil concerne toute la population. l'information diffusée recommande de prendre des mesures renforcées propres à limiter l'ampleur des effets sur la population, par exemple:

  • organiser les récréations en temps de pause à l'intérieur
  • éviter les promenades, ne garder que les déplacements indispensables...

 

Recommandations comportementales

Il est également recommandé de réduire les activités, mobiles ou fixes, suivant l'origine des émissions:

  • limiter l'usage des véhicules diesel non équipés de filtres à particules
  • limiter les transports routiers de transit
  • limiter certaines émissions industrielles
  • éviter le chauffage au bois ou au charbon
  • limiter les activités de loisirs génératrices de particules (manifestations publiques de sports mécaniques, feux d'artifices...)
  • limiter l'usage d'outils d'entretien non électriques
  • reporter les épandages agricoles d'engrais...